FAQ

Le cannabis à des fins médicales est légal au Canada depuis 2001. Le 1er avril 2014, le Règlement sur la marijuana à des fins médicales (RMFM) a rendu l’accès au cannabis médical beaucoup plus facile pour les canadiens. Les médecins peuvent depuis, autoriser les patients à s’enregister et acheter auprès d’un producteur autorisé par Santé Canada.

Chaque patient est évalué individuellement par un médecin.

Si le médecin détermine que le patient est un candidat approprié pour le cannabis médical, il recevra un document médical (essentiellement une ordonnance). Voir notre section PATIENTS pour plus d’informations.

Il n’y a pas de coûts associés à votre visite, sauf au Québec ou en ligne. Les consultations avec les médecins sont couvertes par votre régime d’assurance-santé provincial. Veuillez apporter une carte Santé valide à votre rendez-vous.

Nous réservons le droit de prélever des frais si vous omettez d’assister à votre rendez-vous ou si vous annulez votre rendez-vous avec moins de 24 heures de préavis.

Les deux principaux composants du cannabis sont: 9-tétrahydrocannabinol (THC) et cannabidiol (CBD).

Le THC produit les effets psychoactifs les plus considérables du cannabis. Il a également des effets analgésiques, anti-nausée, anti-spastique et sur la sensation d’appétit.

Le CBD ne provoque pas de sensation euphorique. Il a des propriétés neuroprotectrices, anti-inflammatoires, anti-anxiété, anti-épileptiques et anti-psychotiques.

Il n’y a jamais de cannabis sur place.

Les patients qui reçoivent un document médical doivent s’enregistrer et commander auprès d’un producteur autorisé par Santé Canada.

L’information sur les effets secondaires de l’usage thérapeutique du cannabis est limité.

Certains effets secondaires connus comprennent l’euphorie, des effets semblables à l’ivresse, des étourdissements, de la somnolence, une altération de la mémoire, une désorientation, une sécheresse de la bouche et un rythme cardiaque rapide. Ceci n’est pas une liste complète.

S’il vous plaît consulter le médecin concernant d’autres effets secondaires possibles et les mesures qui devraient être prises si vous ressentez quelque chose d’inattendu après avoir utilisé le cannabis.

Santé Canada recommande que le cannabis soit vaporisé et non fumé. La vaporisation est un moyen d’inhaler les composants actifs du cannabis médical tout en évitant d’inhaler les sous-produits de la matière végétale brûlante. Les vaporisateurs fonctionnent en chauffant le cannabis au-delà du point d’ébullition des composés actifs, mais en dessous du point de combustion de la matière végétale.

La recherche a montré qu’en général le potentiel de dépendance au cannabis était inférieur à celui de la caféine, du tabac et de l’alcool.

Cependant, une utilisation fréquente ou abusive à long terme peut conduire à une augmentation de la tolérance, de la dépendance et/ou du sevrage lors de l’arrêt de l’utilisation. Il a été démontré que les jeunes utilisateurs et les personnes souffrant de problèmes de santé mentale courent un risque plus élevé de dépendance au cannabis.

L’information de Santé Canada est disponible ici.

L’information de l’Agence de la santé publique du Canada est disponible ici.

Si vous n’êtes pas en mesure de vous présenter à votre rendez-vous, s’il vous plaît veuillez nous faire savoir dès que possible. Nous avons une politique d’annulation de 24 heures. Les annulations avec un préavis de moins de 24 heures peuvent faire l’objet de frais de non-présentation de 100 $ pour les évaluations initiales et de frais de non-présentation de 65 $ pour les rendez-vous de suivi.

Vous avez une question qui n’a pas été répondue ici?
Envoyez-nous un courriel à bonjour@cliniquesdecannabis.ca ou composez le 1 (888) 256-7043